×
×

Découvrez la future passerelle entre Poissy et Carrières-sous-Poissy

Le projet proposé par le spécialiste d’ingénierie Ney & Partners vient d’être retenu par le jury de concours de maîtrise d’œuvre de la passerelle piétonne reliant Poissy à Carrières-sous-Poissy. Le parti pris architectural de « surligner l’histoire » a su convaincre les élus.

Le Vieux pont de Poissy, détruit par un bombardement allié le 26 mai 1944, va retrouver une nouvelle jeunesse et une nouvelle fonction grâce à la volonté de Philippe Tautou, président de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise, de Karl Olive et de Christophe Delrieu, respectivement maires de Poissy et de Carrières-sous-Poissy. Sous maîtrise d’œuvre du Syndicat mixte d’aménagement, de gestion et d’entretien des berges de la Seine et de l’Oise (SMSO) - présidé par Daniel Level - et conduit par l’EPAMSA en tant que mandataire, ce programme constituera un trait d’union supplémentaire et original entre les deux communes situées de part et d’autre de la Seine.

La livraison espérée en 2022

Le début des travaux est envisagé en 2020. La livraison du nouvel équipement est, quant à elle, espérée pour 2022. Le coût global s’élève à environ 20 M€ pris en charge par le SMSO et les deux communes avec la contribution de l’État, la communauté urbaine, le département et la région.

Sa vocation est donc de faciliter le passage entre les deux rives, un enjeu majeur au moment où le Parc du Peuple de l’Herbe (le plus grand espace naturel des Yvelines) est quasiment achevé et alors que la construction du nouveau quartier Carrières Centralité (plus de 3 000 logements, des commerces, des équipements publics… sur 44 hectares) avance.

De nouveaux besoins vont également émerger avec la montée en puissance du réseau ferroviaire à Poissy lorsque le RER E desservira, en 2024, une gare déjà irriguée par le RER A et la ligne J et lorsque le Tram 13 express s’implantera.

Pour les piétons et les cyclistes

Dédiée aux modes de déplacement doux, la passerelle conçue par le groupe belge Ney & Partners, lauréat du concours de maîtrise d’œuvre, offrira sur une longueur de 300 m sur 5 m de large :

  • Une nouvelle liaison directe en toute sécurité pour les piétons et les cyclistes. Elle sera accessible aux personnes à mobilité réduite. Sa vocation de favoriser le passage d’une rive à l’autre s’accompagne d’un souci de préserver et de valoriser le patrimoine existant grâce une architecture aérienne au-dessus du Vieux pont de Poissy dont l’histoire remonte avant le XIIIe siècle.
  • L’aménagement d’une nouvelle place publique circulaire pour l’accueil d’événements culturels sur l’îlot Robinson
  • La création d’une anse côté Carrières-sous-Poissy avec un aménagement soigné de la berge, laquelle disposera d’un accès en escalier facile d’accès.

« Développer les liaisons douces »

Cet ouvrage d’art sera constitué d’un tablier métallique surplombant la Seine. Il est appelé à devenir à la fois un cheminement quotidien privilégié pour accéder à la gare et au centre-ville de Poissy mais aussi un nouveau lieu de promenade pour les habitants et les touristes, accueillis dans un magnifique cadre naturel et urbain à proximité du Parc du Peuple de l’Herbe.

« Cette passerelle, tout comme celle programmée entre Mantes-la-Jolie et Limay, correspond à notre volonté de développer les liaisons douces et l’écomobilité, souligne Philippe Tautou, président de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. Elle s’affirme également comme un atout supplémentaire pour l’attractivité touristique du secteur et pour la préservation du patrimoine. Plus généralement, cet ouvrage contribuera à améliorer le cadre de vie et mettra en valeur la Seine, la colonne vertébrale de notre territoire. »

« Cette passerelle manquait, confirme Karl Olive, maire de Poissy. Elle a toute sa pertinence pour relier deux secteurs en pleine mutation et en plein développement. » « C’est une belle liaison humaine qui rapprochera les habitants », conclut Christophe Delrieu, son homologue à Carrières-sous-Poissy.

à noter: 

Le Syndicat mixte d’aménagement, de gestion et d’entretien des berges de la Seine et de l’Oise (SMSO) rayonne sur des communes et des intercommunalités riveraines du fleuve ainsi que le département des Yvelines.

Le SMSO exerce trois principales missions :

  • L’aménagement et la gestion écologique des berges (chantiers de restauration et de renaturation…)
  • La prévention du risque inondation (co-animation de la stratégie locale de gestion du risque inondation et réalisation de systèmes d’endiguement…)
  • Le développement économique et touristique de l’Axe Seine (réalisation de franchissements de Seine et de cheminements doux, la mise en valeur du tourisme fluvial).